Colza 91

Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas plu, mais c’est très bien, cela permet de tester une dernière fois ou presque « avant Ventoux » tous les maillons et ressorts nécessaires du mental. Et puis, cela n’empêche pas de croiser des compères. Il y a des courageux par tous les temps. Sur la route des étangs entre HEC et le Christ de Saclay, je rencontre Jean André de retour d’une sortie d’une trentaine de kilomètres, eux aussi pluvieux. C’est si chic de se retrouver « à l’entraînement ». Il est à peine 9h00. Ce gars-là est démasqué. Pour être si bon, il roule la nuit et rentre à l’aube. J’ai reconnu sa ligne. Il a reconnu ma corpulence (ma « puissance »). Nous avons fait 500 mètres ensemble. Un peu plus loin, avant de plonger sur Gif, j’ai croisé Casper. Pas le coureur malheureusement, cher à Eric Fottorino, mais le fantôme. Le cycliste arrivé à ma hauteur. Je regarde son look à l’américaine, c’est-à-dire cuissard pantacourt et bandana. Il me dit qu’il comptait prendre la roue du Stade français triathlon qui passe par là habituellement vers 9h00, mais la pluie les a probablement retenus, ils ne sont pas venus. Nous échangeons deux mots. Traversons un carrefour. Je me retourne pour un troisième mot. Personne. Disparu. Envolé. J’espère que, sur le chaud désert caillouteux du Ventoux, je ne serai pas un mirage.

L’autre événement de la sortie, toute entière sur le territoire essonnien, c’est que j’ai fini (!) par trouver la côte de La Vacheresse. Ses belles courbes en forêt sont agréables. Cela me revient maintenant. Je me souviens l’avoir montée une fois, avec Jean André et Pierre Jacky lors de notre premier stage d’hiver au départ de Versailles. J’avais fini cramé et doublé par un octogénaire. Mon coup de pédale est aujourd’hui plus léger.

En continuant vers le sud, je me retrouve très vite entouré de champs de colza. Une vraie éco-mine d’or. De quoi donner de l’énergie ? A ce point qu’à proximité la traditionnelle station essence était, amusant hasard, à l’abandon ! Ce fut toutefois l’un des rares paysages marquants de la sortie.

Il reste alors pour se réjouir le défilé des communes. On m’a parlé récemment de cette longue course à l’ancienne où, comme sur le chemin de Saint-Jacques, les participants font tamponner leur carnet de route à chaque commune-étape. La renaissance du sentiment républicain pourrait d’ailleurs passer par là ! On devrait rendre la randonnée, à pied ou à vélo, o-bli-ga-toire. On formerait de la sorte « bien » des citoyens. On donnerait l’envie à tous de vivre ensemble. On apprendrait un territoire commun. De ma sortie, parce qu’il faut donner l’exemple, j’aurais aimé ramener trois tampons à apposer sur mon blog. D’abord, celui de Janvry, petit village aux bâtiments – mairie, église, château-ferme – remarquables. C’est une commune à ajouter à la liste des trésors que l’on déniche sur la route. Elle est surprenante. On aurait pu voir Jean Gabin – le Jean Gabin de La Horse – apparaître. Elle m’a semblé hors du temps. Ensuite et enfin, car elles sont deux et liées tant dans mon propos que, si mon souvenir est bon, par la continuité géographique, j’aurais volontiers été tendre mon carnet pour recueillir les tampons des communes de Soucy et de La Belle Etoile. Pas seulement parce que la succession des deux noms peut faire sourire. Mais parce qu’elles incarnent, à mes yeux, la dualité récurrente de l’effort à vélo. Il faut des bas et des hauts pour dessiner un profil d’étape. Il faut des bas et des hauts pour forger un caractère et une ténacité. Il faut des bas et des hauts pour réussir un exploit. Aujourd’hui n’était ni la plus belle ni la plus agréable des sorties. Je crois donc plutôt à mon étoile.

Une réponse à “Colza 91”

  1. Jean André 18 mai 2015 à 19 h 17 min #

    Je roule pas la nuit, mais à l’aube, c’est le meilleur moment : Calme, moins de vent, peu de voitures… et aussi parce que je suis un peu insomniaque :))

Laisser un commentaire

Nataliefolan |
Suivrelebasket |
ON-LINE News channel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tennis1
| Vital Aspects Of Learn Engl...
| Earjerseyqq106