Cyclo Vista Social Club

J’ai été si chaleureusement accueilli par les Colombiens de Courbevoie. Jaune, rouge et bleue, la tunique était portée avec dignité. Ni cartel, ni quarteron, des Quintana. Pas de généraux mais des généreux, tous très haut-gradés de cet ordre. Régis au prénom guerillero, Victor au prénom triomphal, Warren venu des terres lointaines de la Guyane, Philippe incarnation du progrès, Léo, 15 ans, le visage de la lutte et de l’avenir. Et me voici en route à leurs côtés, déjà des leurs ce qui fait chaud au coeur, pour 89 km. Forcément, pour moi, une révolution… « Liberyad y Orden », « Liberté et Ordre », la devise de la République de Colombie sied bien au vélo. Caravelle et caravane, il faut aimer les grands voyages. Direction les Yvelines. Nous avions, en poupe, notre vaisseau, notre trois-mâts, notre « Gloria » à nous : la voiture du club. Sur son toit, les roues de secours hissées et le giro, notre sirène, tournoyant fièrement. A la barre, François, le Ministre de la Sécurité et Robert, El Presidente. Une seule cocaïne, l’amitié. La plus belle émeraude, la fraternité. Elle m’ont poussé, poussé et encore poussé. Au sens propre comme au sens figuré. J’ai pu, grâce à elles, terminer. Gracias, Companeros…

 

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Nataliefolan |
Suivrelebasket |
ON-LINE News channel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tennis1
| Vital Aspects Of Learn Engl...
| Earjerseyqq106