La catastrophe de Meudon

La catastrophe de Meudon remonte au 8 mai 1842. Un train déraille et prend feu sur la ligne Paris-Versailles. Il fait 55 victimes. 171 ans plus tard, les pentes de Meudon furent le théâtre d’une nouvelle catastrophe. Elle n’est plus ferroviaire, Guillaume Pépy travaille à éviter les pépins. Elle est cycliste. Elle ne fait qu’une seule victime : mon orgueil. Le Parisien cherche souvent des routes pour s’élever. Il prend alors, faute de patience, la plus abrupte, la plus inappropriée, la plus improbable, qui avait le tort d’être la première. Ce fut mon cas, plutôt mon erreur. Meudon devient enfer. Son toboggan est tout sauf un jeu d’enfant. La commune a été rebaptisée « Rabelais » pendant la Révolution, sans doute un avertissement à tous les coureurs : on n’y entre pas sans un régime qui fait honneur à ce nom. Reconnaissons cependant que tout est fait pour prévenir les inconscients comme les courageux. Meudon entretient sa légende. Elle s’est donnée un Maire qui s’appelle Marseille. L’ascension de Notre-Dame de la Garde s’y fait assis, sur la Seine. D’un château l’autre, direction l’Observatoire. Pour y accéder, en pente, toujours, un long et rectiligne secteur pavé. Une tranchée pour un voyage au bout de la ville. Une étape qui, lorsque l’on n’a jamais affronté de réelles difficultés, peut donner, comme dirait « Jean-Baptiste Sartre » le meilleur ennemi de Céline, Céline qui connait Meudon et que Meudon connaît, la « nausée ». Et l’Observatoire de Meudon n’est pas, loin de là, celui du Ventoux… On verra ça dans deux ans, pour mes 30 ans. Le vélo, un vrai roman.

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Nataliefolan |
Suivrelebasket |
ON-LINE News channel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tennis1
| Vital Aspects Of Learn Engl...
| Earjerseyqq106